Parcours artistique

Parcours d’Artiste
Depuis 1993 jusqu’en 2007, je conçois principalement des illustrations qui ont pour objet la vibration que produit le son de la musique, des musiciens qui fusionnent avec leur instrument. À partir du même style, je réalise aussi des portraits d’amis et des musiciens de jazz.

Toma présentation triangle

Passionné par l’unité de l’orchestre, je cherche à peindre les sons. Retrouvez la même couleur musicale à partir de l’écoute des instruments et à transposer sur le papier ou sur la toile. Beethoven, Chopin, Satie, Korsakov, Dvorjak, Bizet sont mes compagnons de travail. Les grands courant du jazz viendront compléter la série plus tard. Cette recherche prend forme sous un trait de formes éclatées. En définitive, c’est la couleur à l’eau qui associe le mieux la subtilité des vibrations sonores. Il est primordial que le choix d’une séquence dans la métamorphose de fusion entre le musicien et son instrument reste figurativement lisible.

Consultez les illustrations dans le portfolio de sgraffite: Istockphoto
Consultez les portraits à l’aquarelle et techniques mixtes sur Flickr

Communiqué de presse
« Toma est possédé par la peinture. Cet état de grâce se traduit par une brillante et virevoltante. Toma peint les sons. Les musiciens et leurs instruments nous entraînent dans une vision sonore qui nous fait vibrer, comme la musique de « Jazz » endiablée qu’il nous distille sans retenue.
Il orchestre une fascination de la couleur sonore qui nous pénètre à la fois par les yeux mais aussi par les oreilles pour nous faire vivre une émotion frissonnante.
Mais s’il est virtuose du pinceau, il traduit également la liesse qui nous habite lors des concerts de nos musiciens préférés.
Les modèles choisis parmi une multitude de rythmes, sont eux-mêmes habités par la communication du plaisir partagé. Etonnante figure d’une technique magnifiquement dominée et extrêmement communicative. Nous regardons en dansant dans nos têtes. Magicien de l’orchestration des couleurs, Toma nous porte au cœur sa vibration visuelle et sensorielle de l’univers musical qui l’habite. Nous sommes transportés par la symbiose d’une vision picturale effrénée et du spectre sonore qui la porte. Tous ces éléments réunis forment un ensemble harmonieux digne de grands moments esthétiques organisés pour nous séduire. Seuls les artistes de grande qualité se permettent de nous rapter jusqu’au frisson laissant des traces indéfectibles de bonheur. Nous vous invitons à venir frémir en si belles compagnies. »

Marie-Claire Hürner
Marie-Claire Hürner a dirigé le MAAC (La Maison des Arts Actuels à Bruxelles)

Publicités