DES ACCORDS

Démarche de l’artiste
Le sens des mots

L’intention du mot Jihad peux être différemment interprété dès lors qu’il est utilisé comme un accomplissement spirituel par le croyant ou comme une doctrine offensive par le djihadiste. Phonétiquement, le titre de l’installation «des accords» porte volontairement à confusion pour illustrer le double sens que l’on peut attribuer à un mot. Isolé ou intégré du contexte, il pourra être sujet à toute interprétation.

Depuis les attentats perpétrés à Paris comme à Bruxelles en 2015 et 2016, une majorité des musulmans condamnent la doctrine du djihadisme et les attentats-suicides tandis que d’autres aspirent par leurs actes au martyr. Tous ont la conviction légitime d’accomplir l’effort dans le chemin de Dieu.

L’installation «Des accords» se présente en deux parties bien distincte.

Première partie
Une représentation du réseau djihadiste qui tisse sa toile meurtrière sur le monde.
Réseaux dormants ou individu isolé s’activent minutieusement en silence. Sectionnez un fil, les autres resteront solidaires. À chaque attentat, les djihadistes nous montrent à quel point nous sommes vulnérables et ce, malgré des niveaux de sécurité élevés.


Seconde partie

En face, il y a la coalition internationale représentée par des couteaux, ciseaux, sécateurs imbriqués, prêt à rompre les liens qui relient les djihadistes entre eux. Ils affichent une présence active ou réservée dans le conflit. Leurs décisions d’intervention sont souvent contradictoires.
Cette guerre par procuration permet surtout à certains pays d’opérer un renforcement d’influence dans la région. Le carrousel diplomatique et militaire sacrifient les populations civiles sur l’autel des intérêts économiques et géopolitique.

Le choix des accords
Ils y a neuf couleurs de manche. En les associant, elles permettent de représenter tous les drapeaux du monde. Les drapeaux des ennemis d’hier, des amis d’aujourd’hui, des nouveaux ennemis de demain, des accords perpétuels.

Infos sur l’oeuvre:
DES ACCORDS /11-2016
panneau 180 x 80 cm / recouvert papier / couleur gris / vernis mat / clous / fil tressé
mobile 50 x 40 cm / bois / outils de coupe

Complément de lecture:
Le chemin vers Dieu

Publicités