CERTIFICAT D’USAGE

Démarche de l’artiste
Ce fut un sujet fort embarrassant sur l’octroi de la licence d’exportation d’armes pour la Libye par le gouvernement wallon (Belgique) actionnaire à 100% de la FN.

  • Cadre précis pour l’utilisation des armes: 
  • La protection des convois humanitaires à destination du Darfour soudanais.
  • Contrôle d’usage: Aucun.

J’en ai donc déduit que l’on pouvait dès lors livrer quelques milliers de nouvelles machettes en Afrique en vue d’un prochain génocide en toute légalité et dans une absence totale de responsabilités dénoncé par le certificat d’usage final. A travers une installation, je veux démontrer la faisabilité de la livraison de ces armes sous certificat d’usage (circuit officiel des livraisons d’armes) dans un pays en guerre ou sous surveillance. La mise en espace de l’installation et la référence au Rwanda révèle ici toute son importance.

Infos sur l’oeuvre:
CERTIFICAT D’USAGE / 03-2014 / bois, métal
Complément de lecture:
License to kill
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s